Que faire en Sicile ?

La Sicile n’a pas toujours été au lieu du tourisme en Italie. Les gens préféraient visiter Venise, Rome, ou encore Florence, trois villes absolument magnifiques avec bon nombre de sites historiques à découvrir. Mais désormais, le sud de l’Italie et la belle Sicile sont des endroits incontournables pour les voyageurs. Au fil des millénaires, la Sicile a été influencée par près d’une douzaine de cultures qui ont forgé aujourd’hui son identité.

Aujourd’hui, c’est un trésor pour les amoureux de la plage, pour les fous d’aventures, pour les personnes qui aiment les vieilles pierres et les amphithéâtres de l’époque romaine. En Sicile, on ne s’ennuie jamais, et on peut passer d’un endroit sublime un autre complètement différent en très peu de temps.

Nous vous proposons de découvrir ensemble quels sont tous les endroits que vous pourrez découvrir sur cette île méditerranéenne du sud de l’Italie. La Sicile est vaste, ainsi il faut venir la visiter au cours d’un séjour d’au minimum une semaine pour découvrir ses charmes et ses mystères.

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents
    Scroll to Top

    Que faire en Sicile : notre TOP 20 des choses à découvrir

    Vous arriverez en Sicile par l’un des deux aéroports de l’île, celui de Catane, ou celui de Palerme. À partir de là, vous pourrez définir votre itinéraire en longeant la côte par le nord ou par le sud si vous souhaitez découvrir l’Etna au début de votre voyage. Il y a beaucoup de choses à faire et avoir dans ce vaste espace qu’il vous faudra plusieurs jours pour en découvrir l’essentiel. Vous trouverez ci-dessous tous les sites d’intérêt qu’ils soient naturels ou historiques, pour vous permettre de planifier votre itinéraire pour vos prochaines vacances.

    1. Palerme

    Aucun voyage en Sicile ne peut se faire sans avoir visité Palerme, sa belle capitale. Au cours des dernières années, les palais ont retrouvé toute leur place, ils scintillent désormais comme ils auraient toujours dû le faire en exhibant leurs magnifiques détails historiques sur leur façade et à l’intérieur. Comme dans toute capitale aussi petite soit-elle, il y a beaucoup de choses à voir à Palerme.

    Nous vous proposons tout d’abord de découvrir le palais normand qui se trouve dans le centre historique et qui abrite la sublime chapelle palatine. Vous dirigerez ensuite vers la cathédrale de Palerme qui a un aspect extérieur splendide et qui se dresse au-dessus des toits de la ville. Pour en profiter pleinement, il est possible de payer pour monter sur le toit et avoir une vue panoramique sur les environs. Si vous aimez les églises, vous serez ravi de découvrir l’église Santa Catarina dont les religieuses du cloître font de délicieux bonbons. Là encore, vous pouvez monter par des escaliers jusqu’au toit de l’église pour profiter d’une belle vue sur la capitale sicilienne.

    Palerme abrite aussi l’un des plus beaux musées de Sicile, le musée archéologique de Palerme. Il contient de nombreuses gravures funéraires, des outils et des vaisseaux de l’âge de cuivre jusqu’au pharaon égyptien. Vous y trouverez de nombreux objets qui sont liés à l’histoire de l’île.

    Sur la jolie place Verdi de Palerme se trouve le Teatro Massimo qui est le plus grand opéra d’Italie avec une capacité de 3000 personnes. Ici, l’acoustique est incroyable, et on ne se lasse jamais d’écouter des grands artistes.

    Venir en Italie et plus particulièrement en Sicile, c’est aussi pour découvrir ses spécialités culinaires. Palerme possède un très beau marché qui propose tous les produits frais locaux que vous pouvez déguster sur place. C’est une occasion rêvée pour découvrir les arancini, les sfincione, les beignets de cazzilli, le pani ca ‘meusa et les tout-puissants cannoli à la crème de ricotta.

    palerme
    Palerme

    2. Taormina

    Le village de Taormina est un charmant village pittoresque qui surplombe la mer Méditerranée et offre des vues spectaculaires sur l’Etna. Ici, la nature entoure les lieux, il est vraiment agréable de parcourir les ruelles de la vieille ville et d’admirer ici et là les bougainvilliers, les vieux bâtiments historiques, les places ombragées, et les bons marchands de glace qui ont bien fait de s’installer ici.
    Mais ce qui fait avant tout la réputation de Taormina, c’est la présence d’un amphithéâtre grec qui est le deuxième plus grand en Sicile. Sa construction date du troisième siècle avant J.-C., il accueillait alors des pièces de théâtre. Plus tard sous l’époque romaine, il abritait des jeux et des combats de gladiateurs comme il pouvait y en avoir dans le Colisée de Rome. Aujourd’hui, l’ambiance s’est apaisée, et l’amphithéâtre est utilisé pour des représentations théâtrales, et même des tragédies grecques pour rendre hommage à ses origines.
    Après avoir visité les lieux, vous prendrez beaucoup de plaisir à vous perdre dans les petites rues de Taormina. Si vous avez la chance d’y aller à une période où le volcan est en éruption, nous vous conseillons de rester jusqu’à la nuit pour observer cette couleur rougeâtre intense qui éclaircit le ciel dans une ambiance très sicilienne.
    Comme il peut y avoir beaucoup de monde à certaines périodes de l’année, nous vous proposons de réserver ci-dessous dés maintenant votre billet coupe-file pour visiter l’amphithéâtre grec.

    taormina
    Taormina

    3. Catane

    Non loin de l’Etna, sur la côte Est, se trouve Catane qui est la plus grande ville de Sicile. Il y a de belles choses à découvrir dans cette ville historique qui est un incontournable des choses à découvrir au cours de votre voyage. Un bon point de départ est la Piazza del Duomo pour rentrer dans la magnifique cathédrale qui possède aussi un musée.
    En vous baladant en ville, vous serez peut-être surpris par la couleur noirâtre de nombreux bâtiments qu’ils doivent à leur matériau de construction, la pierre de lave. Il faut dire qu’ici ce n’est pas ce qui manque avec le volcan qui en produit régulièrement depuis des siècles. Ne soyez pas surpris d’être abordé en français par des personnes qui veulent vous vendre des excursions sur le volcan ou bien d’autres circuits en Sicile. Parfois, ils sont un peu insistant, alors il ne faut pas hésiter à les remettre en place. Il peut y avoir aussi de la petite délinquance à Catane, alors comme dans n’importe quel endroit du monde, surveillez bien vos affaires essentielles pendant que vous émerveillez devant la cathédrale. Vous pouvez effectuer une visite guidée de la plus grande ville sicilienne avec un guide qui vous fera découvrir l’histoire et la culture des lieux.

    catane
    Catane

    4. L'Etna

    L’Etna est un volcan incroyable, l’attraction la plus impressionnante de Sicile, à découvrir absolument au cours de son voyage. Avec ses 3357 m d’altitude, c’est le volcan le plus actif et le plus haut d’Europe. Il s’adresse comme un dieu à l’est de l’île et peut s’apercevoir de presque toutes les villes siciliennes. C’est un bon moyen pour se repérer, quand on observe l’Etna sur la route, on sait dans quelle direction on va. 

    Pendant les périodes d’accalmie, quand il n’est pas en éruption, il est possible de monter à son sommet et de découvrir un paysage volcanique presque lunaire. Si vous êtes un bon marcheur, vous pouvez tenter l’expédition en solo et à pied pour gravir la pente qui vous emmène jusqu’à 2900 m d’altitude. Pour le reste du trajet, il faut absolument réserver un guide pour des raisons de sécurité. Si vous ne souhaitez pas effectuer cette randonnée, vous pouvez emprunter le téléphérique au refuge Sapienza à presque 2000m d’altitude, qui vous emmènera jusqu’à 2500 m. Un gros 4×4 vous emmène ensuite un peu plus haut, et vous laisse descendre pour marcher sur cette immensité de lave.

    L’Etna est en fait une région volcanique, qui a façonné tout le paysage aux alentours. Toutes les collines que vous apercevrez une fois au sommet sont en réalité des anciens cratères qui sont entrés en éruption par le passé. Ainsi, il est possible de faire le tour de certains d’entre eux sans aucun danger puisque l’éruption future se déroulera un autre endroit du volcan. Nous vous laissons découvrir ci-dessous les différentes randonnées et visites guidées que vous pouvez faire de ce monument volcanique unique au monde. 

    etna
    Etna

    5. Syracuse et l'île Ortigia

    Les plus anciens d’entre vous connaissent certainement Syracuse grâce à la chanson d’Henri Salvador. Syracuse et notamment la presqu’île d’Ortigia est l’un des endroits les plus beaux et les plus charmants d’Italie et de Sicile. Cette vieille ville qui trouve son origine dans l’Antiquité est constituée de petites ruelles qui sillonnent au milieu de magnifiques bâtiments historiques. Les habitants mettent des fleurs au balcon, des plantes devant leur porte, faisant de ses venelles des endroits très chaleureux. Malgré sa petite taille, il y a beaucoup à faire sur la presqu’île pour s’occuper au moins une journée complète.

    Ortigia est une ville baroque, avec une architecture étonnante qui orne les façades et les balcons des bâtiments. L’endroit le plus majestueux est la cathédrale de Syracuse, qui est un ancien temple grec convertir en église au septième siècle après J.-C. Ainsi, si vous entrez à l’intérieur, vous apercevez encore les immenses colonnes qui soutiennent les murs de part et d’autre de l’édifice. C’est unique au monde. Sur la même place se trouve l’église de Santa Lucia alla Badia qui vous aussi largement le détour.

    Autre curiosité touristique, le parc archéologique de Néapolis qui abrite le plus grand théâtre grec de Sicile dont la date remonte au cinquième siècle avant J.-C. Vous serait surprise aussi de découvrir l’oreille de Denys qui a été baptisé ainsi par le Caravage. Ce lieu très célèbre dans la mythologie grecque fait le bonheur des touristes qui une fois à l’intérieur s’amusent à créer un écho très retentissant. La beauté de Syracuse s’explique par sa position géographique au bord de mer. Ainsi, après avoir déambulé au milieu d’un cadre chargé d’histoire, vous découvrez l’immensité de la Méditerranée et son bleu azur qui contraste parfaitement avec la ville.

    Pendant que vous êtes dans le quartier, aller faire un tour au marché d’Ortigia et goutez les spécialités locales. Vous serez tout de suite dans l’ambiance en écoutant les marchands vanter les mérites de leurs produits dans un italien chantant et théâtral. Ne partez surtout pas sans avoir essayé les tomates séchées au basilic et à l’huile d’olive.

    Pour tout savoir de l’histoire des lieux, du parc archéologique, de Syracuse et de l’ile d’Ortigia que l’on appelle la perle blanche de Syracuse, vous pouvez réserver une visite guidée en français. La personne vous emmènera voir le temple d’Athéna, vous apprendra beaucoup de choses au sujet de la cathédrale, vous guidera à travers les labyrinthes créés par les petites rues, et vous fera découvrir cette ancienne capitale méditerranéenne sous un autre jour. Un moment unique à ne pas rater.

    syracuse
    Syracuse

    6. La vallée des temples d'Agrigente

    La vallée des temples est un incroyable site historique qui s’étend sur une superficie de 1300 ha, ce qui en fait le parc archéologique le plus grand sur terre. Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco, et comporte huit temples grecs anciens et très bien conservés. Chacun d’entre eux a été érigé entre le 5e et le 6e siècle avant J.-C. Si la plupart sont en ruine, avec des vestiges qui consistent en une lignée de colonnes grecques, d’autres sont plus impressionnants comme le temple de Concordia qui est en excellent état et qui est l’une des ruines grecques les mieux conservées au monde. Le temple d’Hercule présente une statue en bronze de son dieu, et le temple de Zeus abrite des statues humaines géantes qui étaient utilisées autrefois comme pilier.

    La balade s’effectue à l’intérieur du parc le long d’une petite route goudronnée, pour rejoindre ensuite chacun des temples qui sont parsemés sur les côtés. Les visiteurs qui ne peuvent pas marcher beaucoup peuvent prendre une navette qui les emmènera au pied de chaque temple pour les découvrir comme tout le monde. 

    L’endroit est très bucolique, il y a des oliviers, des amandiers, quelques chèvres même, et encore des fouilles archéologiques en cours. Il faut s’équiper de bonnes chaussures de marche et surtout d’une protection solaire, car ici, il n’y a pratiquement pas d’ombre et le soleil y est très fort dans le sud de la Sicile. Nous vous conseillons d’acheter à l’avance un billet coupe-file afin de vous inviter à faire la queue. C’est en effet l’un des endroits les plus populaires et les plus visités de l’île.

    agrigente
    La vallée des temples d'Agrigente

    7. Le temple de Ségeste

    Ségeste se situe au sommet d’une colline verdoyante, à côté de laquelle se trouve un fabuleux temple grec perdu en pleine campagne. Il est composé de 36 colonnes doriques, et l’on suppose qu’il n’a jamais pu être terminé à cause des nombreux conflits armés qui se déroulaient dans les environs.

    À environ 2 km du temple se trouve un amphithéâtre qui domine les environs à 400 m d’altitude. À l’époque il pouvait accueillir jusqu’à 4000 personnes, aujourd’hui encore il est utilisé pour des représentations théâtrales et des concerts en été. D’un point de vue pratique, il faut se garer sur un parking payant qui est éloigné des deux vestiges, puis emprunter une navette qui emmène jusque au temple et ensuite au théâtre.

    Pour éviter de faire la queue sous une chaleur écrasante nous vous proposons d’acheter ici votre billet d’entrée pour le parc archéologique qui vous permet de visiter le temple et le théâtre d’une façon totalement libre dans cet écrin de verdure.

    temple de segeste
    Temple de Ségeste

    8. Cefalu

    Cefalu est une station balnéaire qui se situe sur la côte nord de la Sicile et qui est réputée grâce à ses plages ravissantes. C’est une petite ville très charmante dont le centre historique est un merveilleux labyrinthe de petites rues parsemées de magasins et de restaurants. Elle est construite autour de sa cathédrale arabo-normande dont les flèches normandes s’élèvent pour dominer la région. L’intérieur du Duomo abrite de magnifiques mosaïques byzantines encore très bien conservées. Vous pouvez monter en haut des tours pour profiter d’un vent de fraîcheur et d’une vue incroyable. La cathédrale possède aussi un trésor et des cloîtres que vous pouvez visiter librement ou au cours d’une visite guidée. À côté se trouve un promontoire rocheux qu’il est possible d’atteindre par un petit chemin pédestre après un effort moyen. De là-haut, la vue est spectaculaire sur la Méditerranée et les montagnes aux alentours.

    La journée, une bonne option est de se diriger sur la plage de sable fin, louer un transat et un parasol, et profiter d’un moment agréable pour se reposer et se baigner. Vous y serez au calme, et vous vous évaluerez très loin en observant l’horizon bleu azur qui semble s’éterniser jusqu’à l’infini.

    Le soir, Cefalu se transforme en une petite villégiature dans laquelle les habitants aiment se retrouver à la terrasse d’un bar ou d’un restaurant dans une petite rue étroite.

    cefalu
    Cefalu

    9. Caltagirone

    Au premier abord, Caltagirone frappe par sa splendeur et la céramique qui est présente un peu partout dans la cité. On n’en trouve sur les façades des bâtiments, sur les ponts, sur les escaliers, et ce n’est pas pour rien que la ville a été surnommée capitale de la céramique. L’un des endroits emblématiques est l’escalier Santa Maria del Monte qui comprend 142 marches en pierre de lave. Chacune est décorée par des motifs sur des céramiques, il est très étonnant de les monter une par une et de constater que chaque marche est décorée d’une façon unique. L’église qui se trouve juste en son sommet est à découvrir de par son architecture et ses fabuleuses pièces très bien conservées à l’intérieur. Autres édifices religieux, la cathédrale des capucins qui séduit par son magnifique hôtel en bois, et la basilique de San Giacomo. Si vous êtes fasciné par la beauté des céramiques, alors vous pourrez visiter son musée qui se trouve dans un somptueux bâtiment du XVIIIe siècle. Vous découvrirez alors toute l’histoire de la céramique de Caltagirone depuis son origine jusqu’au XXe siècle.

    caltagirone
    Caltagirone

    10. Noto

    Noto est connue pour être une ville baroque de toute beauté. L’histoire des lieux est particulière, puisque tout a été reconstruit au XVIIIe siècle après qu’un tremblement de terre dévastateur ait tout détruit en 1693. En se promenant dans le centre-ville, on découvre une quantité d’architecture baroque qui orne les façades et les balcons des bâtiments. L’un des monuments emblématiques est le Duomo qui se trouve au sommet d’un grand escalier impressionnant. Juste en face se trouve un autre beau bâtiment baroque, le Palazzo Ducezio qui est utilisé aujourd’hui par la mairie.

    Si vous planifiez devenir au mois de mai, vous ne manquerez pas d’assister à la fête des fleurs qui est un événement incontournable en Sicile. Le troisième week-end du mois de mai, le festival célèbre le printemps d’une manière étonnante. Toutes les rues de la ville se transforment en des galeries d’art originale, toutes réalisées en pétales de fleurs. On se rend compte à quel point les habitants ont de très belles idées, et surtout un savoir-faire immense pour mettre en valeur les charmes de leur ville. Au cours de la fête, ils sont d’ailleurs tout cela à défiler dans des costumes extravagants du XVIIIe siècle. 

    noto
    Noto

    11. Enna

    Au centre de la Sicile se trouve Enna, perchée sur une colline à 900 m d’altitude. La ville possède beaucoup de charme, elle domine la vallée et offre une vue fantastique sur la région parsemée de villages montagneux. Un immense château de Lombardie domine tout l’horizon, c’est l’un des plus grands châteaux médiévaux en Italie. Véritable forteresse en son temps, il a été vaincu plusieurs fois à cause de trahison, sinon, de par sa position et sa taille, il était tout simplement imprenable. Il reste aujourd’hui encore 6 tours parmi les 20 qu’il y avait à l’origine. L’autre bâtiment historique de Enna est sa cathédrale qui est dotée d’un superbe plafond en bois et qui possède de nombreux trésors exposés dans un musée. Il y a aussi un charmant petit musée archéologique avec des objets provenant des contrées aux alentours. Enna est riche de sites à visiter, comme encore la Torre de Frederico qui est une tour orthogonale mesurant 24 m de haut et qui possède de très belles voûtes à l’intérieur.

    De manière générale, Pâques constitue une très bonne période de l’année pour découvrir la Sicile. Les habitants sont très catholiques, et de nombreuses processions sont organisées un peu partout sur l’ile. A Enna, il y a le défilé de Pâques et en juillet, il y a la procession « Madonna della Visitaziona » qui était dit à la patronne de la ville. Très tôt le matin, sans un coup de feu sont tirés, puis la statue défile dans toute la cité.

    12. Piazza Armerina

    Piazza Armerina est une ville qui se situe à l’intérieur des terres, avec une belle église, et quelques bons restaurants pour profiter du déjeuner. Mais si les touristes viennent ici, c’est pour visiter la villa Romana del Casale qui appartenu à des riches romains. Toutes les pièces sont minutieusement décorées par des mosaïques, avec des scènes d’animaux, des scènes de la mythologie et des scènes qui représentent la vie de la famille. L’ensemble est très bien conservé, quand on imagine qu’elles ont traversé d’innombrables siècles pour se présenter aujourd’hui à nos yeux sous leurs plus beaux jours.

    Aujourd’hui, la villa est un prestigieux site du patrimoine mondial de l’Unesco qui attire chaque année des milliers de visiteurs. Au XIIe siècle, elle fut abandonnée et laissée en ruine, et ce n’est que 700 ans plus tard que les hommes s’y sont intéressés à nouveau et ont découvert ces mosaïques qui font partie des plus belles et des plus complexes de l’empire romain.  Que diriez-vous de réserver une excursion à la journée en voiture privée avec un chauffeur passionné qui vous emmène à la découverte de la Villa Romana del Casale et de la vallée des temples d’Agrigente ? cCest un très bon moyen de passer une journée à s’instruire et à découvrir une belle partie de l’histoire sicilienne.

    piazzaamerina
    Piazza Armerina
    villaromanadelcasale
    Villa romaine del casale

    13. Mazara del Vallo

    La ville de Mazara del Vallo est une ville portuaire qui témoigne de l’histoire de la Sicile. Ici, nous sommes à proximité de la Tunisie, dans la ville semble avoir été une extension par le passé. La Kasbah est une partie de la ville, dont l’art et la façon de s’habiller des habitants est très musulmane. Il y a plusieurs mosquées, mais aussi un vieux quartier juif, des églises catholiques, et un musée qui abrite une statue grecque célèbre en Sicile. Elle fut découverte dans un filet de pêche au large des côtes siciliennes avant d’être restaurée et exhibée ici dans le musée. Mazara del Vallo représente toute l’histoire complexe de la Sicile, avec son microcosme de diversité.

    mazara del vallo
    Mazara del Vallo

    14. Trapani

    Au nord-ouest de la Sicile, Trapani est une ville portuaire agréable. La visite de la vieille ville se fait en se baladant dans les ruelles sinueuses qui se dessinent au milieu des bâtiments historiques de la ville. Parmi les monuments célèbres, il y a la fontaine de Saturne, la tour de l’horloge,  l’église du collège des jésuites,  la piazza Lucatelli. Vous trouverez aussi des Spas, des cinémas, des bars et des restaurants. Dans son architecture, on retrouve de fortes influences arabes. 

    C’est aujourd’hui une ville dont l’économie provient de la pêche et du tourisme. Bon nombre de voyageurs viennent ici pour explorer les îles voisines, ainsi que d’autres sites à proximité. 

    Un musée archéologique se trouve dans une tour de guet au bout du port avec une vue splendide sur la Méditerranée. Le musée abrite des objets locaux, dont certains remontent à 200 ans avant J.-C. Non loin de là a lieu tous les jours le marché aux poissons qui est une véritable institution pour se fournir en fruits de mer, et en différents types de poissons frais. Les autres jours, on découvre la Piazza Mercato sous une autre facette, avec une statue de Vénus qui représente la déesse grecque Aphrodite en son centre. Tout autour, de belles arches arrondies constituent un endroit parfait pour trouver un peu d’ombre pendant les chaudes journées d’été. 

    Si vous cherchez quelque chose d’amusant et de familial, il y a le musée des illusions dont il est possible de faire la visite guidée pour découvrir l’histoire de l’optique sous un angle très précis avec une personne passionnée. Autre musée régional, le Agostino Pepoli qui abrite des peintures et des sculptures, de l’artisanat et des expositions de l’histoire locale dans un couvent du XIVe siècle.

    L’histoire du sel dans la province de Trapani remonte à des milliers d’années. C’était alors une part importante de l’économie locale. Au cours du XVe siècle, la ville s’est mise à prospérer dessus, en créant de nombreuses plaines salées dont on aperçoit encore aujourd’hui des traces tout au long de la côte. Pour mieux comprendre cette partie de l’histoire, nous vous conseillons de visiter un musée du sel ou bien un moulin à vent. Nous vous proposons si vous le souhaitez de réserver votre billet pour la visite de deux salines avec la présentation du musée, l’entrée dans les marais salants, la dégustation de sel, et l’observation inévitable des flamants roses et des autres oiseaux qui nichent dans les lieux.

    trapani
    Trapani

    15. Erice

    Erice est une charmante ville médiévale qui se trouve sur une colline surplombant la ville de Trapani. Ici, les visiteurs aiment se promener dans les rues médiévales pittoresques au milieu d’anciennes maisons de pierre. De par son emplacement privilégié, il y a toujours une vue formidable sur la Méditerranée et les paysages voisins.
    Il y a 2 chateaux à Erice, le château de Vénus qui se situe sur un promontoire, et qui est de style normand. Aujourd’hui il n’en subsiste que des restes, mais il y a un joli jardin pour se promener et faire une pause dans ce cadre pittoresque. Le deuxième château d’inspiration arabe a été transformé en hôtel. L’église du village abrite une très belle collection de trésors et une peinture de la vierge à l’enfant. Plusieurs autres églises de style baroque sont à visiter pendant votre balade. La place principale, Piazza Umberto a une atmosphère animée, c’est un endroit idéal pour se poser et déjeuner. Si vous venez de Trapani, il est possible de rejoindre Erice directement par un téléphérique ce qui vous évite à déplacer la voiture et constitue une balade panoramique inoubliable.

    erice
    Erice

    16. La cathédrale de Monreale

    Parmi les lieux incontournables à découvrir en Sicile, il y a inévitablement la cathédrale de Monreale. Elle est le symbole d’une époque où de nombreuses cultures se côtoyaient dans l’île. Elle illustre le parfait héritage à Rimbaud Normand, avec son imposante structure normande qui est recouverte de mosaïques byzantines et de pierres colorées. L’intérieur est richement décoré. Sur les murs latéraux se trouvent des Saints en or et des histoires bibliques. Le cloître se visite par une entrée séparée, il est entouré de nombreuses colonnes et de très belles mosaïques qui scintillent au soleil. Pour le visiter, il faut prendre un billet d’entrée combiné avec la chapelle Ruano et l’accès au toit terrasse. Pour tout savoir de ces lieux classés au patrimoine mondial de l’Unesco, nous vous proposons de prendre un billet pour une visite guidée avec une personne passionnée qui vous racontera toute l’histoire de ce monument.

    cathedrale de monreale
    Cathédrale de Monreale

    17. La Scala dei Turchi

    La Scala dei Turchi est une très belle formation rocheuse naturelle que l’on trouve à quelques kilomètres de la vallée des temples d’Agrigente. Sa couleur blanche est aussi incroyable que la manière dont elle est conçue qui ressemble à un escalier géant. Le blanc contraste parfaitement avec le bleu turquoise de la Méditerranée, constituant ainsi un spectacle formidable au coucher du soleil.

    scala dei truschi
    Scala dei Truschi

    18. La réserve naturelle de Zingaro

    La réserve naturelle de Zingaro a été créée en 1981, offrant toutes sortes de paysages magnifiques dont on tombe facilement amoureux. Ici, les montagnes escarpées recouvertes de végétation côtoient une côte rocheuse qui plonge sur des plages de sable blanc. Il y a plus de 40 espèces d’oiseaux qui habitent en permanence dans la réserve. Pour les apercevoir, il suffit d’être silencieux et patient, et peut-être que vous aurez la chance de découvrir des aigles, des chouettes ou bien encore des rossignols. Mais la réserve abrite aussi l’un des premiers sites préhistoriques de Sicile : la grotte d’Uzzo.

    reserve de zingaro
    Réserve de Zingaro

    19. La réserve naturelle de Monte Cofano

    La réserve naturelle de Monte Cofano est l’un des plus beaux endroits naturels de Sicile. 2 anciennes tours qui faisaient partie du système de fortifications de la côte sicilienne se trouvent ici. Un chemin permet de longer la côte, à pied ou en vélo, pour admirer le charme de la Méditerranée et de la montagne qui s’élève juste au-dessus. Les plus courageux d’entre vous peuvent monter jusqu’au sommet pour profiter d’une vue à couper le souffle.

    En termes d’animaux, la réserve abrite plusieurs espèces d’oiseaux comme les faucons pèlerins et les buses. Plusieurs grottes se trouvent également dans les environs, témoignant d’une présence des habitants à l’ère préhistorique.

    montecofano
    Réserve de Monte Cofano

    20. Les îles éoliennes

    Les îles éoliennes sont un archipel volcanique qui se trouve au large de la côte Nord est de la Sicile. Elles sont au nombre de sept et pour les explorer, il est conseillé de rester au moins une semaine. Voyons un peu en détail quelles sont leurs caractéristiques.

    Salina est l’île verte, qui se trouve au centre de l’archipel et qui est une bonne base pour loger pendant tout le séjour. Ici, il y a beaucoup de vignobles, et une végétation plus développée que sur les autres îles grâce à ses sources d’eau douce. C’est un endroit assez grand avec plusieurs villes qui peuvent se visiter en bus ou à moto.

    Stromboli est l’île sur laquelle se trouve l’un des volcans les plus actifs du monde. Ici, tout est volcanique, les plages sont recouvertes de sable noir, et le volcan gronde toutes les nuits. Il n’y a pas de voiture qui peut circuler, alors les déplacements se font majoritairement à pied ou en petite voiture de golf. L’atmosphère y est reposante, apaisante et surprenante. Imaginez-vous en train de vous relaxer sur une belle plage de diamant noir pendant qu’un volcan s’exprime juste au-dessus de votre tête.

    Panaera est l’endroit réservé pour les célébrités. Ici, les prix sont à la hauteur de la réputation des habitants. Il y a des boutiques chics, un village préhistorique, et une belle plage.

    Lipari est la plus grande des îles éoliennes. C’est une vraie ville, le sentiment est plus urbain que sur ses voisines. Par conséquent, on n’y trouve beaucoup plus de touristes, avec parfois des rues piétonnes bondées de monde. Toutefois, il y a de bons restaurants, des boutiques, un musée archéologique, et même un sanctuaire pour les chats.

    Vulcano est une île sulfureuse, non pas parce qu’elle est dangereuse, ou parce que les habitants y ont des pratiques illégales, mais parce qu’elle abrite le volcan Vulcano qui émet de la fumée avec une odeur de soufre. Cette odeur vous imprègne directement les narines dès votre débarquement sur le port. Pour être franc, ça sent un peu l’œuf pourri partout sur l’île. Mais ce qui fait son charme. Il est possible de monter à pied au sommet du volcan, d’en faire le tour, et d’admirer une vue spectaculaire sur les autres îles éoliennes voisines et sur le Stromboli au loin. Si le cœur vous en dit, vous pourrez prendre des bains de boue bien chauds, mais toujours avec un parfum de soufre.

    Alicudi est l’île la moins développée de l’archipel. C’est la plus éloignée, là où il y a moins de choses à faire, mais aussi où il y a moins de touristes. Alors si vous aimez les ambiances sauvages et la compagnie des anes vous ne manquerez pas d’y faire un tour.

    Filicudi enfin, notre dernière des îles éoliennes est connue pour la couleur de son nom qui est d’un bleu clair merveilleux. C’est l’un des meilleurs endroits pour se baigner, et bien que l’île ne soit pas très grande, il est tout de même conseillé de se déplacer en scooter ou en taxi.

    iles éoliennes
    Les iles Eoliennes
    vulcano
    Vulcano
    stromboli
    Stromboli

    Informations pratiques pour bien visiter la Sicile

    Ou dormir en Sicile ?

    Il est très difficile de vous donner comme ça des indications sur les hôtels à réserver pour bien dormir en Sicile. En effet, l’endroit est vaste, et suivant l’itinéraire que vous souhaiterez faire, vous allez privilégier plutôt de dormir à Catane, sur une île éolienne, à Palerme, ou bien encore dans un endroit calme non loin d’un village médiéval. C’est pourquoi nous vous proposons simplement de consulter notre partenaire Booking et d’effectuer une recherche d’un logement dans l’endroit que vous visez.

    Comment se déplacer en Sicile ?

    Pour se déplacer en Sicile, il n’y a guère le choix que d’utiliser la voiture. À l’arrivée à l’aéroport, vous pouvez obtenir une voiture de location qui vous servira à arpenter les moindres recoins de l’île. Malgré leur réputation, les routes sont plutôt en bon état, il y a même des autoroutes qui permettent de faire des longues distances sans aucune difficulté. Attention toutefois à la conduite des locaux. Ici, le code de la route ne fait pas partie des habitudes de tout le monde. Si vous entendez klaxonner à l’abord d’un virage, n’ayez pas peur, c’est simplement pour se signaler. De même, si une voiture se trouve derrière vous et vous fait un peu de musique, c’est qu’elle attend simplement que vous vous déportiez légèrement sur la droite pour la laisser vous doubler. Les siciliens sont des gens chaleureux, n’y voyez aucun mal s’ils font souvent des écarts de conduite ( en voiture bien sûre ). Nous vous proposons de réserver votre véhicule de location avec l’un de nos partenaires sérieux ci-dessous :

    Si vous n’aimez pas la voiture, que vous avez peur de conduire dans un pays étranger, ou bien que vous n’ayez tout simplement pas le permis, il vous est possible tout de même d’utiliser les bus et les trains. Toutefois, le train ne vous emmènera pas partout, d’autant plus que les lignes ferroviaires ne sont pas présentes sur le tour de la Sicile. Il faudra donc effectuer certaines parties en bus, et peut-être même en taxi, mais ne vous inquiétez pas, en Italie tout est possible.

    Comment venir en Sicile ?

    Pour venir en Sicile, il n’y a pas d’autre choix que de prendre l’avion ou le ferry. On trouve trois aéroports : Palerme, Catane et Trapani. Il est donc possible de venir par avion et d’atterrir à Catane, d’effectuer un road trip vers l’ouest, et de repartir de l’aéroport de Palerme si les liaisons existent. À partir de la France, il faut environ 2h30 pour effectuer le trajet.

    Si vous n’aimez pas prendre l’avion, ou bien si vous êtes déjà en Italie avec votre véhicule personnel, alors vous pouvez prendre le ferry depuis Naples. De nombreux bateaux effectuent la liaison toute la journée vers la Sicile. Les bateaux partent de Naples, Gênes, Cagliari, et Livourne.

    Quand partir en Sicile ?

    Dans le sud de l’Italie, au milieu de la Méditerranée, le climat est toujours très agréable en Sicile. Ainsi, il n’y a pas vraiment de période à éviter, puisque même en hiver, les températures peuvent être très clémentes. Toutefois, nous vous conseillons plutôt de partir au printemps et en automne, pour avoir de belles journées ensoleillées, avec des températures d’environ 25° qui permettent de se balader partout sans trop souffrir de la chaleur.

    Combien de temps pour visiter la Sicile ?

    La durée d’un séjour en Sicile est une question stratégique. L’île est en effet relativement grande, beaucoup plus qu’il n’y paraît, et il est illusoire de tous voir en quelques jours ou en une semaine. Alors si le temps vous est compté, vous devrez forcément faire des choix sur les endroits à découvrir en espérant revenir plus tard pour connaître le reste. C’est vrai que la Sicile représente beaucoup de points d’intérêt différent, et que l’on envie de tout voir en un seul voyage : monter sur le volcan Etna, découvrir le Stromboli, faire le tour du cratère de Vulcano, découvrir les fabuleux vestiges de la vallée des temples, ou encore s’émerveiller devant l’architecture de la capitale Palerme, de Noto ou Taormina et Syracuse. 

    nous vous conseillons de venir en Sicile pour au minimum une semaine, et de concevoir votre itinéraire en fonction de ce que nous vous avons présenté dans cet article. Si vous avez vraiment le temps, alors n’hésitez pas à rester ici pour 15 jours, et à réserver des hébergements différents au cours de votre séjour pour découvrir tranquillement toutes les parties de l’île. 

    Retour haut de page