Mdina, la cité du silence : les 10 visites immanquables

Mdina est l’ancienne capitale de Malte. Elle réunit plus de 5000 ans d’histoire de l’archipel, et doit son nom aux Arabes. Avec ses palais majestueux du Moyen Âge et de la Renaissance, ses belles églises, et ses fortifications fondées d’abord par les arabes, ensuite par les chevaliers de l’ordre, c’est un véritable musée à ciel ouvert. Connue aujourd’hui sous le nom de ville silencieuse, Mdina ne compte que 300 habitants. Perchée au sommet d’une colline, sa situation permet aux voyageurs de jouir de magnifiques panoramas sur les environs. 

Mdina ville médiévale
Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    1. Les remparts, la porte de Mdina et ses ruelles

    Mdina a le charme d’une ville fortifiée avec des remparts qui ont été bâtis d’abord par les arabes puis terminés par les chevaliers de l’ordre de Malte. Ils font partie des mieux préservés en Europe. Pour pénétrer dans la cité, il faut franchir la porte principale construite en 1724 sur les plans d’un architecte français. Sur son arc de style baroque, on distingue deux lions avec les armes du grand maître portugais. De l’autre côté, une fois à l’intérieur, se trouvent des sculptures en pierre réalisées en l’honneur de Saint-Paul, Sainte Agathe, et Saint-Publius. 

    Il fait bon se balader en journée le long des venelles entourées de ses grands murs de pierre. Ici, on ne croise que très peu de voitures puisque seule celle des habitants ont le droit de circuler. Sans le ronronnement des moteurs, le calme règne toute l’année, d’où le surnom de ville silencieuse qui lui est attribuée. C’est ainsi que l’on admire les vieilles pierres des grands murs bordant les petites rues, parcourant ainsi l’histoire de chaque bâtiment et des édifices religieux. Ci et là, quelques fleurs dont les fameux bougainvilliers qui se plaisent sous le climat méditerranéen. On est très loin de l’ambiance de la Valette ou Sliema, et on profite du charme authentique de Malte.

    Les ruelles

    2. Le palais Vilhena

    Le palais de Vilhena est de style baroque. Sa construction date de 1730. C’est le grand maître portugais Antonio Manoel de Vilhena qui en est à l’origine. Construit sur le site de l’ancienne université médiévale, il abrite de nos jours le musée d’histoire naturelle de Malte. On n’y trouve plus de 10 000 roches provenant de l’archipel, 200 mammifères, 200 poissons, et 3500 oiseaux avec leurs œufs et leurs nids. Des insectes ainsi que des coquillages viennent compléter cette grande collection. 

    palais vilhena

    3. Visiter la cathédrale Saint Pierre et Saint Paul

    La cathédrale Saint-Paul de Mdina a été reconstruite par les chevaliers de l’ordre de Malte à la suite du séisme de la fin du XVIIe siècle. Avant se trouvait un autre édifice sur le site exact où le gouverneur romain Publius aurait été converti à la religion catholique par symbole. C’est donc un site chargé d’histoire pour le christianisme maltais. 

    Sa façade baroque dispose de deux clochers et de deux horloges. Si l’intérieur n’est pas aussi majestueux que la co cathédrale de la capitale de la Valette, elle renferme tout de même de superbes fresques, des tableaux et sculptures ainsi que des objets de culte qui ont traversé les siècles sans dommages. Le dôme est à contempler avec émerveillement. 

    La cathédrale

    4. Visiter le palais Falzon

    Également connu sous le nom de maison normande, c’est le deuxième édifice le plus ancien de Mdina. Il tient son nom de la famille qui l’occupa en premier à la fin de sa construction en 1495, et représente un véritable trésor de l’histoire de l’île de Malte. Sa bibliothèque se compose de 4500 livres centenaires, et les pièces sont garnies d’une belle collection de meubles et de tableaux appartenant aux familles de la noblesse locale.

    5. Visiter le palais de Piro

    Le Palazzo de Piro fut construit au XVIIe siècle, il est alors un lieu d’exposition qui accueille de nombreux événements artistiques. De nos jours, il abrite le musée des outils, des métiers et des traditions dans lequel on peut entrer gratuitement. Mais c’est surtout un restaurant réputé de Malte qui dispose d’une terrasse surplombant les alentours et offrant ainsi une vue magnifique aux convives.

    Piro Palazzio

    6. Les jardins de Mdina

    Les jardins Howard Gardens et Ditch Garden de Mdina sont particuliers dans le sens où ils ont été construits dans les fossés de la ville. On y accède à pied, ou bien par l’ascenseur qui se trouve au niveau du grand parking. En été, c’est un endroit très fréquenté par les voyageurs, qui accueille des événements de tout genre, mais c’est aussi un endroit calme pour se reposer en journée et se préserver de la chaleur à l’ombre des remparts.

    Les jardins

    7. Les catacombes de Saint Paul et Sainte Agathe

    Les catacombes de saint Paul et de Sainte Agathe forment un complexe souterrain avec plus de 4 km de galeries. Elles furent utilisées jusqu’au huitième siècle pour abriter des cimetières romains. Elles constituent la preuve la plus ancienne de l’existence du christianisme sur l’île de Malte. Pendant l’occupation musulmane, les catacombes sont totalement abandonnées pour être remises au grand jour vers le XIXe siècle. Elles avaient alors une capacité d’accueil de 1000 corps qui étaient stockés dans les différentes chambres funéraires. S’il fait bon se balader ici pour trouver un peu de fraîcheur, c’est surtout la contemplation des tombes et des fresques qui nous transporte de nombreux siècles en arrière. c’est un des lieux de visites les plus incontournables de Malte.

    En descendant tout en bas, on n’y trouve un petit musée qui explique comment les galeries furent découvertes et comment elles étaient utilisées à leur création. Il y a même une petite église souterraine où Saint Paul s’est probablement réfugié lors de son passage dans l’archipel. Pour en savoir plus sur ce lieu chargé d’histoire, nous vous conseillons de prendre un guide. La plupart parlent en anglais mais certains ont des notions de français pour vous éclairer sur certains détails.

    catacombes

    8. Le musée Wignancourt

    Le musée Wignancourt fut autrefois une résidence des chevaliers de l’ordre de Malte. Il est matériellement lié à la grotte de Saint-Paul qui est le berceau du christianisme à Malte. Sa construction est achevée en 1749. Il s’établit alors sur trois niveaux, dont un sous-sol constitué d’un labyrinthe qui servit d’abri pendant la seconde guerre mondiale. Le rez-de-chaussée abrite des bureaux et des petites collections avec une ouverture vers le grand jardin. C’est donc à l’étage que se trouvent le principal espace d’exposition avec une impressionnante galerie de photos des artistes Preti, Favray et Zahra ( pas le même que celui qui fait les vêtements ! ). On y trouve aussi une grande collection d’argenteries espagnole et italienne et maltaise, un autel en bois pour célébrer la messe, une collection de reliques, des sculptures en bois et en bronze, des pièces de monnaie, mais aussi des livres rares ainsi qu’une chapelle pour les dévotions privées et des aumôniers résidents.

    wignancourt 1

    9. Faire une visite guidée de Mdina

    Une visite guidée de Mdina est le meilleur moyen pour obtenir toutes les informations  de cette ville médiévale fortifiée surnommée la cité silencieuse. C’est l’étape culturelle d’un voyage à Malte. 

    Après une prise en charge à votre hôtel dont le retour est inclus le soir, vous débutez la journée à Mdina. Vous suivez le guide et empruntez les ruelles étroites de l’époque médiévale, conduisant à un bastion dont le panorama sur l’île est magnifique. Après avoir admiré les différents styles d’architecture des bâtiments de la cité, vous franchissez la porte des Grecs pour découvrir les catacombes. Après le déjeuner, visite des jardins de San’Anton à la Valette, puis découverte du village de Ta’Qali. Il vous en coûtera 50 €, mais le déjeuner est inclus, et surtout, la visite guidée ( en anglais avec un peu de français ) dure 8 heures. 

    Autre formule, une visite guidée d’environ 2h30 à partir de 15 €. Vous découvrez la partie médiévale de Mdina, puis les différents édifices, monuments et églises. Le guide vous emmène alors à la découverte de Rabat qui est la plus grande ville des environs. C’est une formule à conseiller pour le visiteur qui veut avoir plein d’informations sur l’histoire de la ville. 

    10. Où dormir à Mdina ?

    Pour vivre pleinement l’expérience de la cité médiévale de Malta, sachez qu’il n’y a qu’un seul hôtel à l’intérieur des remparts. Il s’agit du Xara Palace classé aux relais et châteaux. Dormir dans ce palais du XVIIe siècle constitue sans aucun doute un souvenir unique lors d’un voyage à Malte. 

    Hotel Xara Palace

    11. Restaurant de Mdina

    A Mdina, ce sont les restaurants qui sont installés le long des remparts qui sont le plus agréable pour dîner ou déjeuner. Ici, la vue est exceptionnelle sur la vallée.

    – Le Fontanella Tea Garden est le plus réputé de l’île de Malte pour ses pâtisseries. L’établissement possède une terrasse avec une vue magnifique à partir des remparts. Que ce soit pour un petit-déjeuner, un déjeuner, ou bien un dîner, l’expérience se veut magique. Le restaurant figure sur tous les guides de voyage avec des avis élogieux.

    – Le Palazzo de Piro est un restaurant très prisé de Malta dont la gastronomie est d’une finesse à la hauteur de l’histoire des lieux.

    – Le Don Mequita propose un menu typiquement méditerranéen, un bar à vin, ainsi que des plats adaptés aux végétariens et personnes allergiques au gluten. Il est situé dans un endroit très calme et le personnel est aux petits oignons pour faire découvrir toutes les qualités gustatives de la cuisine maltaise. Les avis sont unanimes.

    Restaurant de Mdina

    12. Se déplacer à Mdina

    Pour se déplacer à Mdina, il y a la classique voiture de location qui est toutefois interdite à l’intérieur des remparts. Vous pouvez aussi venir ici en scooter. Mais si vous ne souhaitez pas être motorisé pendant vos vacances à Malte, alors sachez qu’il est possible de venir ici par le bus. Que ce soit depuis l’aéroport de Malta, depuis la capitale de la Valette, depuis les villes de Sliema et St Julian, ou encore depuis Qawra et Buggibba, ne vous embêtez pas et voyagez avec le réseau local qui est très efficace.   

    QUE FAIRE A MALTE ? 
    Booking.com
    Retour haut de page