Les 10 plus belles randonnées à faire en voyage à Malte

Sur l’île, il est impossible de s’ennuyer tout au long de l’année tellement il y a d’ expériences différentes à faire à Malte. Pendant la période la plus chaude que sont les mois d’été, ce sont surtout les plages et les petits villages médiévaux qui offrent de l’ombre qui sont prisées par les touristes. Toutefois, à partir du mois de septembre, lorsque la température diminue, la pratique de la randonnée s’intensifie sur tout l’archipel.

L’île de Malte est un joyau naturel avec beaucoup de choses à explorer au cours des itinéraires de marche à pied. Ici, les falaises et les côtes escarpées succèdent aux criques et aux plages de sable blanc. Et puis les différentes îles de Gozo et Comino apportent chacune leur beauté. Si vous souhaitez découvrir ce bel endroit pour ressentir ce sentiment de liberté pendant votre séjour, nous vous proposons ce petit guide des plus belles randonnées à faire en dehors de la Valette avec une indication sur la condition physique à voir.

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    La meilleure période pour marcher à Malte

    Au milieu de la Méditerranée, le soleil brille la plupart du temps à Malte avec ses 300 jours de présence par an. C’est sous un ciel bleu azur que le randonneur aura la chance de découvrir les jolis paysages diversifiés.

    Le printemps est la meilleure saison pour marcher sur les  sentiers. La température est encore clémente à cette période, les bourgeons des arbres ressortent, les fleurs commencent à s’épanouir et les touristes sont encore peu présents. Le cocktail parfait pour s’évader au calme au sein des paysages bucoliques, bien loin de l’agitation et de la frénésie de la Valette.

    En été, il fait très chaud dans l’archipel, les températures pouvant dépasser les 40°. Il est donc conseillé de partir très tôt le matin et de ne pas manquer de se rafraîchir dès que possible. Il vaut mieux éviter d’emmener les enfants et les personnes fragiles qui sont beaucoup moins résistants à la grosse chaleur.

    L’automne est la deuxième période de l’année à laquelle il est agréable de faire de la randonnée à Malte. Les températures deviennent plus douces, la végétation vit encore bien présente même si par rapport au printemps, elle a un peu souffert à cause des fortes chaleurs de l’été.

    Enfin, il y a l’hiver. Et pendant l’hiver, il peut tout se passer à Malte. De très belles journées fraîches permettent d’arpenter les sentiers de l’île, mais d’autres jours offrent une météo exécrable avec de la pluie et du vent qui rend la pratique du sport désagréable.

    Rappel des consignes aux randonneurs

    Malte est une île avec des falaises imposantes le long desquelles filent certains sentiers de randonnée. Il convient de faire attention et de rester sur les chemins pour ne prendre aucun risque de chuter dans le vide. Attention surtout aux enfants.

    Au plus fort de l’été, les températures atteignent de fortes valeurs pour dépasser les 40°. Il convient donc d’emmener suffisamment d’eau, au moins 2 l par personne, et de se ravitailler dès que possible.

    Préparer son itinéraire à l’avance est important. Cela vous évitera de vous perdre, mais cela permet surtout d’apprécier la difficulté de la promenade pour ne pas souffrir sur le chemin.

    Partir suffisamment tôt pour avoir le temps d’effectuer toute la randonnée sans être pris par la tombée de la nuit. Cela peut paraître normal, mais nombreux sont les touristes à vouloir partir en fin d’après-midi lorsqu’il fait meilleure et à se faire surprendre par la tombée du jour.

    Si vous souhaitez faire plusieurs randonnées dans l’archipel, alors il est préférable d’acheter une carte avec tous les itinéraires. C’est déjà plus facile pour se repérer, mais elle ne vous lâchera jamais. Nul besoin de la recharger, et nul besoin non plus d’avoir du réseau pour la faire fonctionner dans les moindres endroits de l’île.

    Adopter un comportement respectueux. Il est important de respecter l’environnement et notamment les vieux murs en pierre qui permettent à la végétation de se développer dans de bonnes conditions. Évitez aussi de nourrir les animaux sauvages que vous pouvez croiser sur votre circuit de randonnée.

    Discuter avec les locaux. Les gens de Malte sont très agréables, ils seront heureux de vous renseigner sur l’état des chemins que vous devrez emprunter pour la suite de votre marche. De même, si vous êtes interloqué par un détail des lieux, n’hésitez pas à leur demander des explications. Quand on s’intéresse aux gens, on a toujours de bonnes surprises en retour.

    Ne pas dépasser ses limites. Si vous n’avez pas l’habitude de faire de la randonnée le reste de l’année, ne partez pas pour un trail de 15 km en plein soleil. Encore moins s’il y a du dénivelé. Certains itinéraires nécessitent d’être en bonne condition physique et ne conviennent pas à n’importe quelle personne.

    Randonnée le long des falaises Dingli Cliffs

    C’est sans doute la randonnée la plus difficile sur Malte. Les falaises se trouvent sur le point culminant de l’archipel, alors il faut transpirer pour les atteindre. À 250 m au-dessus du niveau de la mer, le point de vue sur l’horizon est incroyable.

    La randonnée commence le long de la route qui n’a rien de pittoresque, mais très bientôt, on se trouve au milieu des falaises. Il faut faire attention de ne pas glisser sur une pierre pour éviter de chuter. À certains moments le sentier se trouve très près du bord. Le circuit s’aplatit ensuite pour arriver à un premier temple qui date de près de 5 000 ans, puis il arrive jusqu’au fameux site de Blue Grotto, belle récompense après 13 km de marche sur une durée d’environ 3 heures.

    Randonnée des tours

    Le circuit commence à Ghadira Bay qui est un endroit tranquille où le sable blanc rencontre la mer bleue turquoise. La route s’élève alors pour rentrer dans la campagne en traversant des clairières boisées et en marchant sur la crête de Marfa. on traverse ensuite des oliveraies, on rencontre les chapelles et des statues religieuses puis dans une nouvelle baie, on aperçoit de nouvelles tours de défense datant du XVIIe siècle. Un peu plus tard, c’est la tour rouge qui apparaît. La longueur de cette rando est de 14 km pour une durée de 3h30.

    Randonnée autour de Bahrija

    Cette randonnée permet à la fois de découvrir la nature et des lieux culturels. L’itinéraire commence dans le village de Rabat, puis poursuit la route qui mène vers Bahrija. C’est alors que la campagne verdoyante se présente, pour se diriger vers l’église Saint-Martin qui se situe sur un plateau. À 170 m au-dessus du niveau de la mer, c’est un des lieux incontournables de la localité. Ensuite, une route sinueuse permet de continuer le chemin pour finir la boucle jusqu’au point de départ.

    Randonnée de la route romaine

    L’itinéraire emprunte le sentier du patrimoine de Xemxija qui est une ancienne route romaine. Ici, il est possible de découvrir la grotte de la vallée, un endroit qui constituait alors un tombeau mais qui est finalement dédié comme une offrande pour les marins. Les arbres centenaires, les maisons en pierre et les grottes qui servaient autrefois de logements bordent le chemin. Ici, on voyage à travers le temps en empruntant le même chemin que les Romains ont construit pour acheminer des matériaux nécessaires à leur construction. Certaines parties peuvent être assez raides et il convient d’être en bonne forme physique. Longueur de la rando : 11 km. 

    Randonnée des Victoria Lines

    Ce sont d’anciens murs de protection construits par l’armée britannique pour surveiller les lignes de défense. À l’époque, les lignes traversaient Malte d’est en ouest pour constituer une vraie barrière infranchissable. En commençant la randonnée à l’est, on atteindra le rivage opposé à travers de jolis paysages. Parfois, une gorge, autrefois, une pleine campagne et toujours ces petits murs qui sonnent comme une ligne de vie.

    Randonnée de Paradise Bay

    À l’extrémité nord de l’île de Malte, se trouve la jolie plage de Paradise Bay. La randonnée commence le long de la plage pour se poursuivre jusqu’à la tour Saint Agathe qu’il est possible de visiter. Par la suite, on effectue une boucle à travers quelques sentiers qui ont du dénivelé pour rejoindre la plage. Longueur : 15 km, Durée : 4h. 

    Randonnée de Mdina

    Mdina  se situe dans le nord de Malte, à un endroit où la campagne est présente dans tous les alentours. Le sentier commence par se faufiler dans la ville médiévale, ce qui est un très bon moyen pour s’imprégner de l’histoire des lieux. On passe devant l’église Saint-Nicolas, devant la place médiévale, puis l’on sort des remparts par la porte principale. Ensuite on voyage à travers la campagne verdoyante en admirant la vue sur les vallées. Longueur de la rando : 10 km, Durée : 2h. 

    Randonnée de Zurrieq vers Blue Grotto

    Voilà une des randonnées les plus faciles de l’archipel. Elle commence à l’arrêt de bus central, puis le chemin parcourt les rues charmantes et étroites de la ville. Les bâtiments historiques et les magnifiques palais se succèdent jusqu’à ce que l’on arrive à un sentier rural. Bientôt, ce sont quatre moulins à vent qui apparaissent à nos yeux. La route de campagne sinueuse emmène ensuite au petit village d’Anton, puis revient progressivement jusqu’à Zurrieq. C’est l’un des itinéraires les plus empruntés pour pratiquer une activité physique accessible à tous pendant son séjour. Longueur : 9 km, Durée : 2h. 

    Randonnée sur l'île de Gozo

    Gozo est constitué d’une jolie palette de paysages et de villages à découvrir. Ici, marcher sur les sentiers constitue une évasion totale bien loin de l’effervescence des lieux les plus touristiques de l’archipel. C’est près de la zone rocheuse de Xlendi que la randonnée commence en longeant la côte sud-ouest pour arriver jusqu’aux fameuses falaises de la côte sud : il faut gravir des dénivelés parfois assez rudes et négocier des descentes en faisant bien attention de ne pas se tordre la cheville. Cet itinéraire est probablement l’une des plus belles randonnées de Gozo et permet de contempler la mer à partir de nombreux points de vue. Longueur : 13 km.

    Randonnée sur l'île de Comino

    A Comino, il y a le lagon qui est la principale attraction, mais le reste de l’île présente des paysages rocheux intéressants. Ici, la randonnée consiste à effectuer le tour complet de Comino. On passe tout d’abord devant un hôpital abandonné avant de rejoindre une tour de défense de la côte. Le chemin rocheux pénètre alors à l’intérieur des terres. On traverse des anciennes fermes et des paysages broussailleux, puis l’on rejoint petit à petit la baie de Santa Maria et sa plage de sable fin. En suivant le chemin sur la gauche, l’itinéraire rejoint le Blue Lagoon qui constitue le meilleur moment de la journée pour se rafraîchir en se baignant dans les eaux turquoises. Longueur : 7km, Durée : 2h.

    Vous l’avez vu, si vous venez ici en séjour sur l’île de Malte, les itinéraires sont nombreux pour pratiquer la randonnée. Quel que soit son niveau physique, il est conseillé d’acheter une carte qui recense toutes les plus belles rando pour choisir son circuit en fonction de ce que l’on veut faire. Malte, ce n’est pas seulement l’île principale, mais ce sont également les îles de Gozo et de Comino qui permettent de découvrir une autre partie du pays. Ici, la vie insulaire rime avec liberté. Il n’y a pas de meilleur moyen que de pratiquer la marche pour découvrir les joyaux de Malte. 

    QUE FAIRE A MALTE ? 
    Booking.com
    Retour haut de page